I WANT TO BELIEVE: In the cosmos

IWTBCosmos01

To design living areas in the cosmos or on other planets than Earth.

Designing for space and create living areas in the cosmos or on other planets than Earth.

Designer pour l’espace. Créer des espaces habitables dans l’espace, le cosmos ou d’autres planètes.

IWTBCosmos02b IWTBCosmos03 IWTBCosmos02

We immediately think about some utopian structures and micro architectures of the 60′s, like the British group Archigram’s « Plug-in-city » or about egg shaped or aerodynamic forms like Olivier Mourgue’s seats in Stanley Kubrick’s « 2001: A Space Odyssey ».

At a time where the first man prepared to walk on the Moon, utopias about technological progress and space conquest are at their height.

Nous pensons immédiatement à certaines structures habitables et micro-architectures utopiques des années 1960 comme « Plug-in-city » du groupe britannique Archigram ou aux formes ovoïdes et aérodynamiques comme les sièges d’Olivier Mourgue dans « 2001, L’odysée de l’espace » par Stanley Kubrick. À une époque où le premier homme s’aprète à marcher sur la Lune, les fantasmes d’un avancée technologique sans borne et d’un prochaine conquête de l’espace sont à leur apogée.

.

IWTBCosmos04

On July 20th 1969, Apollo 11 landed on the Moon. It was the first time that Man landed on another Solar System entity but Earth.

Le 20 juillet 1969, Apollo 11 atterrit sur la Lune. Ce fut la première fois qu’un homme posa le pied sur une autre entité du système solaire que la Terre.

.

IWTBCosmos05 IWTBCosmos06

Already in 1946, the German-American space engineer and the future NASA manager Wernher von Braun launched « Das Marsprojekt » (The Mars Project) to send 70 men in 10 ships to Mars. Thanks the Walt Disney’s animated film called « The Exploration of Mars » broadcasted on the American television, it was the first space project that was accessible to the public.

But where are we more than 50 years later?

En 1946 déjà, l’ingénieur spatial germano-américain et futur directeur de la NASA Wernher von Braun fonda Das Marsprojekt pour envoyer 70 astronautes dans 10 vaisseaux (illustration Chesley Bonestell) sur Mars. Ce projet fut le premier projet spacial à être rendu accessible à un très grand nombre grâce à un dessin animé de Walt Disney appelé « The Exploration of Mars » diffusé à la télévision américaine.

Mais où en sommes-nous plus de 50 ans plus tard?

.

IWTBCosmos05b

Space travel have never been so close from us. The first astronautical company « Virgin Galactic », introduced by Richard Brandson, will offer to develop touristic space travel with one trip around the Earth and one around the Moon.

In February 2013, the millionaire Dennis Tito offers to a couple to travel around Mars before 2018 and even before NASA’s first astronaut’s trip, scheduled in 2030. This project named « Inspiration Mars » will last for 501 days and is now looking for financial supports. In 2001, it was this same millionaire who was the first tourist into space.

When space travel will not be exclusively reserved for researchers, how will could we adapt the spacecrafts to neophytes? Here is the new issue of space design.

These democratized space travels will lead to some constraints of actual transportation design but with heavier ones  because of more tiresome and longer trips that would have to become as pleasant as possible.

Following space research, future exploring expeditions could be composed of a heterogeneous team with maybe a designer within. What would then be the kind of innovations that he could bring and what adjustment solutions could he offer on new planets? Amongst others, he could participate in resolving confinment, proxomity with others and disorientation issues.

Le voyage dans l’espace n’a jamais été aussi proche de nous. Déjà la première compagnie astronautique lancée par Richard Branson, Virgin Galactic permettrait de développer le tourisme spatial avec des voyages sub-orbitaux autour de la Terre ou de la Lune.

En février 2013 le millionnaire Dennis Tito propose à un couple de faire le tour de Mars avant 2018 et avant la NASA qui prévoit le voyage avec des astronautes autour de 2030. En 2001, c’était ce même milliardaire qui fut le premier touriste de l’espace. Ce projet appelé “Inspiration Mars” durerait 501 jours et est actuellement en recherche de financement.

Quand les voyages dans l’espace ne seront plus réservées aux chercheurs, comment les adapter à des néophytes? Ici se trouvent les nouveaux enjeux du design spatial. Les voyages dans l’espace se démocratisent et vont comporter des données du design de transport actuel mais avec des contraintes beaucoup plus lourdes, des voyages plus pénibles et plus longs qu’il faudra rendre le plus agréable possible.

Et dans la continuité de la recherche spatiale ou dans les futurs grands voyages d’exploration , plus réservés aux scientifiques, ne pourrait-on pas imaginer une équipe plus hétéroclite avec un designer parmi ses membres? Quel sera alors la teneur des innovations qu’il pourra apporter et les solutions d’adaptation qu’il pourra proposer sur de nouvelles planètes? Entre autres il pourrait participer à pallier les problèmes de confinement, la proximité avec les autres et un violent dépaysement.

Sources:

« Archigram : architecture without architecture », Simon Sadler, Cambridge, MA, 2006

Documentary «Turen gÅr til Mars» (Bringing Life to Space), Jacob Gottschau, 84min, Express TV-Produktion, 2010, Denmark

Orgone: Utopie et Science Fiction

Astronautix: Travels to Mars

Virgin Galactic

COOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOB

Comments are closed.